Jeux de rôle : détails des parties de l’après-midi
Publié le jeudi 21 août 2014 par Malkav, Lekrokmorts
Mis à jour le vendredi 19 septembre 2014
Tous les détails sur les parties de JdR du samedi après-midi : nombres de joueurs possibles, titres des scénarios ou encore le synopsis.

COPS

Maître de jeu : Lyd.

Genre : Anticipation / Policier

Nombre de places : 4.

Une nuit en enfer

3h du matin après une nuit déjà bien chargée on a enfin un café entre les mains, quand un appel d’urgence est passée à la radio : une voiture en feu avec un macchabée à l’intérieur. Jusque là rien d’inhabituel à L.A., sauf que cette fois le macchabée est un collègue de la section C.

JPEG - 122.4 ko
COPS

101st Airborne

Maître de jeu : Malefiss.

Genre : Historique.

Nombre de places : 5.

Lundi 5 juin 1944 – 19:30.

Il pleut. La tension est à son comble. Toutes les permissions sont annulées depuis vendredi. Ca fait maintenant près de 24 heures que tout le monde est confiné avec armes et paquetage dans les chambres. Quelque chose de gros se prépare.

Le général Maxwell Davenport Taylor, le commandant de la 101eme Airborne, vient d’arriver pour faire une revue des troupes. Il est obligé de crier pour être entendu malgré le bruit des moteurs : « Messieurs, l’opération Overlord est lancée. Nous partons pour la France ! »

JPEG - 94 ko
101st Airborne

Doctor Who

Maître de jeu : Garetjax.

Genre : Science Fiction.

Nombre de places : 5.

Il fait froid en cette matinée parisienne. La place est encore calme, simplement troublée par les va et vient des travailleurs se rendant à leur boulot. Devant le musée encore fermé quelques personnes semble déjà attendre l’ouverture des portes. Tous ont reçu la même invitation : « Rendez-vous au musée du Louvre à 7h30 précisément. Vous saurez, j’espère, quoi faire ensuite. »

Tous ont ressenti le besoin d’y aller, certains sont même venus de très loin.

JPEG - 19.1 ko
Doctor Who

Dark Heresy

Maître de jeu : Jean-Séb.

Genre : Space Opera.

Nombre de places : 5.

Depuis cinq années maintenant, le Gouverneur Krave a fait sécession avec L’Imperium. Depuis cinq années, nous lui menons une guerre féroce, ainsi qu’à ses damnés suivants car en reniant l’Empereur, béni soit Son Nom, ils ont conclu un pacte impie avec les forces de la Ruine.

Après avoir déjoué les menaces xenos qui pesaient sur ce monde, et après avoir rallié les forces loyales au Divin Empereur sous Sa Bannière, il vous revient l’honneur d’aller porter la mort à l’Archi-Hérétique Krave au sein de sa forteresse, le Palais Gouvernemental.

Assistance vous sera fournie afin que vous puissiez pénétrer dans le Palais sans être repérés afin de mener à bien votre mission.

Pénétrez, cherchez, et éliminez l’Archi-Hérétique ainsi que ses sbires qui se dresseront sur votre chemin.

Vous reviendrez victorieux, ou non. Puisse-t-Il être avec vous, car l’Empereur Protège.

Sœur-Inquisitrice Siobhann

Pour l’Ordo Hereticus

Au nom de L’Empereur de l’Humanité.

JPEG - 77.4 ko
Dark Heresy

Steam Shadows

Maître de jeu : Amiral Morgenstern.

Genre : Steampunk.

Nombre de places : 6

L’Amiral Morgenstern sera présent pour le compte de JDR Editions et proposera une démo sur Steam Shadows (et peut-être même plus).

Le monde de SteamShadows pourrait être tiré de notre histoire en 1889, mais l’invention des merveilles technologiques par l’Empire Britannique a tout changé durant les quarante dernières années. La guerre qui fait rage entre les deux grands empires, la Pax Britannica et l’Empire Russe a entraîné, par le jeu des alliances, un conflit mondial et la Finlande et le Moyen Orient sont des champs de bataille permanents. Les frontières ont radicalement changé avec la folie expansionniste de la reine Victoria. En même temps que les machines à vapeur compactes, les fantômes, les monstres et les carnages inexpliqués se sont multipliés, plongeant villes et campagnes dans une nouvelle peur de l’ombre et remettant au goût du jour le surnaturel, les médiums et les chasseurs de monstres.

La suprématie britannique est fondée sur l’invention d’un seul homme, Sir Stockwell. Ce dernier a créé, presque quarante ans plus tôt, la forme la plus compacte et la plus puissante de vapotechnologie, donnant à son pays une puissance militaire et politique quasi illimitée. Pourtant, à l’apogée de son pouvoir en 1863, Sir Stockwell a quitté précipitamment toutes ses fonctions auprès de la reine et a réussi à tuer le fantôme de l’amiral Nelson, pourtant gardé et aimé de tous.

JPEG - 87 ko
Steam Shadows